Accueil > Propositions de stages, thèses et post-docs > Propositions de stage > Ecoulement dans des pores d’émulsions Pickering

Ecoulement dans des pores d’émulsions Pickering

Laboratoire Sciences et Ingénierie de la Matière Molle, (SIMM)

Adresse:ESPCI, 10 Rue Vauquelin 75005 Paris

Directeur du laboratoire : Christian Frétigny

Responsables du stage : François Lequeux, Émilie Verneuil et Laurence Talini

Contact : François Lequeux / 01 40 79 45 16

   

Projet scientifique :
 
Lorsqu’une émulsion de gouttelettes d’huile dans l’eau s’écoule dans un milieu poreux, plusieurs situations peuvent se rencontrer :

  1. soit les interactions gouttes d’huiles/surface du poreux sont suffisamment répulsives pour que les gouttes s’écoulent au travers sans se piéger, et en se déformant éventuellement.
  2. soit les interactions ne sont pas assez répulsives et les gouttes d’huile vont mouiller le poreux, et éventuellement le colmater

Ces situations sont relativement bien connues : elles résultent des tailles relatives du poreux et des gouttes, de la compétition en la diffusion des gouttelettes, les interactions à courtes portées entre la surface d’huile et la surface de verre, la tension interfaciale eau /huile et l’écoulement hydrodynamique. Le cas des émulsions « Pickering » est assez différent. Dans ce cas, les gouttelettes d’huile sont stabilisées par des particules solides micrométriques qui sont piégés par mouillage à l’interface eau/huile ( voir ci-dessous). Ces particules assurent la stabilité des émulsions et confèrent à leur interface des propriétés mécaniques de « solides ».

Le stage vise à identifier expérimentalement les différents régimes que l’on pourra observer lorsque l’on essaiera de faire traverser des émulsions « Pickering » très diluées au travers de milieu poreux, en fonction des tailles respectives des particules solides, des gouttelettes et de la porosité, ainsi que de la vitesse d’écoulement. Cette situation n’étant pratiquement pas décrite dans la littérature, tout reste à découvrir. Cette situation est assez proche d’une situation commune dans le monde pétrolier – où de l’eau contenant des gouttes d’huile « pickering » sont injectées dans des puits et peuvent conduire à des bouchages.

Techniques utilisées : Microscopie optique, milli-fluidique, physico-chimie simple
Qualités du candidat requises : esprit d’initiative et curiosité

Rémunération éventuelle du stage : OUI
Possibilité de poursuivre en thèse ? OUI
Si oui, mode de financement envisagé : CIFRE TOTAL

Télécharger le document