Accueil > Séminaires > Précédents séminaires > Démouillage des films solides

Démouillage des films solides

Olivier Pierre-Louis LPMCN, Université C. Bernard, Lyon

Certains phénomènes que nous associons intuitivement aux liquides concernent aussi les couches minces solides. Par exemple, si on étale un solide sur un substrat, il peut démouiller pour former des gouttes solides qui relaxent vers leur forme d’équilibre. Plusieurs nouveautés qualitatives apparaissent dans le cas des solides. Tout d’abord, la dynamique est gérée par la diffusion de masse le long des surfaces, et non par l’hydrodynamique. Une deuxième différence importante provient de la forte anisotropie des solides. Nous discuterons en détail de la dynamique du démouillage des couches solides, en nous focalisants sur les phénomènes qui apparaissent à l’échelle manométrique.