Accueil > Séminaires > Précédents séminaires > Études cinétiques d’un polymère supramoléculaire

Études cinétiques d’un polymère supramoléculaire

Benjamin Jouvelet Institute for Complex Molecular Systems Eindhoven University of Technology TU/e

Dissous dans un solvant apolaire, des monomères de type bis-urées s’auto-assemblent par liaisons hydrogènes en deux agrégats distincts. De simples filaments (Fn) présentant un unique monomère dans la section se forment à température élevée. A l’inverse, des tubes (Tn) avec trois bis-urées par section se forment à plus basse température. Ces deux structures supramoléculaires s’auto-assemblent de manière coopérative et sont en équilibre dynamique avec les monomères libres en solution.

Des études cinétiques ont été menées sur ce système pour en déduire plusieurs mécanismes. Il a été montré qu’en mélangeant deux monomères chiraux compétiteurs, la chiralité supramoléculaire résultante est une combinaison contre-intuitive de la chiralité des homopolymères : une faible quantité du monomère "dominant" est suffisante pour "inverser" l’orientation du monomère majoritaire (mais récessif) dans les tubes mélangés.

Références :

Bouteiller, L. ; Colombani, O. ; Lortie, F. ; Terech, P. J. Am. Chem. Soc. 2005, 127, 8893-8898.

Bellot, M. ; Bouteiller, L. Langmuir 2008, 24, 14176–14182.

Isare, B. ; Linares, M. ; Zargarian, L. ; Fermandjian, S. ; Miura, M. ; Motohashi, S. ; Vanthuyne, N. ; Lazzaroni, R. ; Bouteiller, L. Chem. Eur. J. 2010, 16, 173–177.