Accueil > Propositions de stages et thèses > Propositions de thèses > Adhésion et fracture d’élastomères non vulcanisés

Adhésion et fracture d’élastomères non vulcanisés

Sciences et Ingénierie de la Matière Molle (SIMM),
UMR 7615
Adresse  : ESPCI – 10 rue Vauquelin – 75231 Paris Cedex 05
Directeur de l’Unité : Christian Fretigny
Etablissement de rattachement : ESPCI/UPMC/CNRS
Encadrement : Mattéo Ciccotti, +33 1 40 79 44 19 mail
Costantino Creton mail
 
Descriptif du projet

La société Michelin développe de nouveaux élastomères pour la confection de pneus à basse résistance au roulement. La nature chimique de ces élastomères entraine des modifications importantes des propriétés rhéologiques du matériau à l’état non vulcanisé, qui rendent le processus de mise en forme plus délicat. En particulier suivant les formulations utilisées, Michelin observe deux comportements limite : une adhésion importante aux outils de calandrage pour les matériaux plus mous et une fracturation lors de l’étirage pour les matériaux plus durs (voir figure), avec une fenêtre optimale très étroite entre les deux. On suppose que le comportement non linéaire du matériau est responsable de ces effets.

Le but de la thèse est d’approcher ces deux problèmes de façon systématique par des techniques de mesure mécanique couplées à des observations optiques locales permettant de voir la nature de la localisation de déformation qui entrain fracture et adhésion forte.

Michelin fournira les matériaux modèles en présence de charges et non chargés et le stagiaire au laboratoire SIMM sera responsable de développer les tests mécaniques appropriés couplés avec une observation optique. L’adhésion sera approchée par un test de pelage sur verre (éventuellement avec surface traitée) et la fracture par des tests de traction sur échantillons entaillés.

Entreprise partenaire
Michelin - Centre de Technologie de Ladoux - Rue Orange - 63118 Cébazat
Guillaume Foyart - guillaume.foyart@michelin.com
Téléphone : +33 4 63 21 69 01

Télécharger le document